Société Internationale de Recherche Emmanuel Levinas

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Colloques / Conferences

Fil des billets

mardi 20 janvier 2015

Colloque international de Philosophie | 21 au 23 Avril, 2015, Paris


Organisateurs/Organizers: Corinne Enaudeau, Michel Olivier et David Uhrig

Soutiens/Supports: Partner University Fund, la Société Intermèdes, Région Ile de France, DAAD 

Participation gratuite / There is no participation fee.

Inscriptions obligatoires / It is mandatory to register in advance 

Pour s'inscrire / to registercliquer ici/check here

Télécharger le programme/Dowload the program (final)cliquer ici/check here


A partir d’une réflexion philosophique, politique et sociale, fondée sur l’analyse de la subjectivité cartésienne, l’intentionnalité husserlienne, la responsabilité spécifique de la pensée juive, Emmanuel Levinas a produit l’une des rares philosophies originales du XXe siècle. Sa nouveauté consiste dans l’abandon des modalités traditionnelles du fondement de l’éthique dans l'ontologie, ou dans la rationalité comme telle, ou dans une téléologie de l'humain. L’éthique, en tant que porteuse du sens ultime de la rationalité, de l'humain et de l'être, devient dès lors philosophie première. Loin de se restreindre à un usage interne à la phénoménologie, ce bouleversement évacue l'ontologie comme horizon du sens. Ainsi, une dimension essentielle de la philosophie européenne est-elle déplacée, et par là l’approche de ses domaines traditionnels.

La philosophie analytique et celle de Levinas ne trouvent-elles pas dans leur commune remise en cause de l’ontologie un terrain de rencontre, d’approfondissement ou de critique réciproque ? L’Autrement qu’être, cette sortie du processus de l’être chez Levinas, se veut sens de l’humanité de l’homme et non description de l’humain. Il en émerge une subjectivité non-solipsiste, dialogale. A ce titre, elle est susceptible de solliciter la philosophie analytique comme traitement épistémologique du langage, jusque dans ses développements les plus fins, telle sa reconnaissance de la rationalité des émotions.

Il conviendrait donc, pour la première fois, d’étudier simultanément ces deux approches de la philosophie, d’explorer leur entretien, dont voici, sans présomption d’exhaustivité, quelques thèmes possibles et déjà abordés par des penseurs des « deux rives ».

Lire la suite...

dimanche 18 janvier 2015

Colloque international de Philosophie | 9 au 11 Avril, 2015, Paris

Télécharger le flyer, le programme et les informations pratiques: cliquer ici

L’ambition de ce colloque est d'éclairer une question essentielle pour saisir la pensée de Jean-François Lyotard et, symétriquement, d'apporter au développement actuel de la question du langage l'acuité et l'originalité de l'approche lyotardienne. La « pensée française » a été tardivement affectée par le tournant langagier de la philosophie allemande et anglo-saxonne du XXe siècle. L’écoute, lorsqu’elle existait, s’est trouvée minée par des polémiques qui perdurent. La pragmatique langagière, puis la philosophie des phrases élaborées par Jean-François Lyotard attestent qu’il est l’un des rares Français sensibles à ce bouleversement, qu’il a opéré un « pontage » entre deux traditions généralement opposées. Cela nous semble être l’un des lieux de son actualité et de sa fécondité. Son oeuvre propose ainsi une entrée possible dans les débats en cours et dessine les contours d’une voie alternative à approfondir.

Lire la suite...

page 2 de 2 -